Comment faire durer votre salaire tout le mois ?

L’un des principaux défis pour les salariés est de faire en sorte que le mois entier corresponde au montant de leurs salaires ou de leur rémunération. Ce qui rend la chose presque impossible dans certains cas, notamment pour le travail à temps partiel. Comment faire durer son salaire ou sa rémunération tout le mois ? Cela est relativement difficile quant à l’emploi salarié à temps partiel. Si vous avez cette difficulté, sachez qu’avec l’organisation et la planification financière, il est possible de changer ce scénario, mais le changement des habitudes est fondamental. Dans cette optique, nous avons rassemblé quelques conseils qui vous aideront à organiser vos dépenses et à faire fructifier votre salaire, votre indemnité journalière et la rémunération de votre service ou travail.

Découvrez 10 conseils pour faire durer votre salaire tout le mois !

Faites un diagnostic de vos dépenses journalières

Traitons votre vie financière comme une personne ayant des problèmes de santé. Lorsque vous irez chez le médecin, il faudra un diagnostic pour savoir ce qui ne va pas. Dans ce cas, le symptôme est le manque d’argent, maintenant cherchez les causes : les dépenses journalières.

Une astuce très simple consiste à utiliser un tableau pour créer un “flux de trésorerie”, où vous enregistrerez les entrées et les sorties. Il existe des applications qui automatisent cela sur le smartphone.

Notez les dépenses journalières fixes, telles que le loyer, l’électricité et eau, l’internet et l’assurance, mais n’oubliez pas de noter tout ce que vous dépensez, comme le carburant, le marché et les sorties de week-end.

Les plans

Maintenant que vous avez dressé la liste de toutes vos dépenses journalières et mensuelles, répondez à une question cruciale : de quoi ai-je vraiment besoin ?

Grâce à cette réponse, vous pourrez segmenter le montant de vos dépenses et le répartir en quotas : logement, loisirs, alimentation, etc. Vous aurez ainsi une réelle idée de ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire avec vos salaires. Idéalement, vous devriez pouvoir établir un plan mensuel et un plan annuel, en comptant les impôts, le 13e mois de salaire et d’autres facteurs qui peuvent affecter votre budget comme la maladie (coronavirus), l’accident (indemnisation), etc.

Laissez les cartes de côté

Tout le monde crucifie la carte de crédit, mais la carte de débit peut aussi être méchante pour vos finances. Après tout, lorsque vous avez de l’argent sur votre compte, vous êtes plus susceptible de le dépenser pour des choses dont vous n’avez pas vraiment besoin. Habituez-vous donc à avoir des factures dans votre portefeuille, car cela limitera les dépenses imprévues (outre la maladie et l’accident).

Pour la carte de crédit, s’il n’est pas possible de l’annuler, essayez de la retirer autant que possible, car nous avons tendance à dépenser plus que nos revenus ne le permettent lorsque nous la portons dans notre portefeuille.

Avoir un objectif

La concentration est essentielle pour tout dans cette vie, surtout si vous avez de l’argent. Si vous avez l’idée d’épargner pour réaliser un rêve, ayez-le comme objectif. Épargner est une option idéale pour les salariés qui ont signés un contrat de travail à durée déterminée ou en cas de licenciement et de chômage partiel après la rupture de la période de travail à l’initiative du salarié.

Il peut s’agir de la maison, d’un voyage ou même de créer une épargne pour l’avenir. Gardez toujours à l’esprit qu’il y a un objectif plus élevé et que certaines privatisations en valent la peine.

Réduire les dépenses journalières variables

Trouver l’équilibre n’est pas facile et cela peut vous coûter quelques réductions de dépenses journalières. Il est toutefois possible de réduire les coûts en remplaçant les marques et en échangeant des formules d’abonnement complètes contre des formules de base, dans le cas de l’accès à des sites web, à la télévision, aux téléphones portables, etc. Cela est indispensable si vous être un professionnel indépendant ou un employé à temps partiel. Vous devez réduire vos dépenses journalières pour faire durée la rémunération de votre service et de votre travail.   

Éviter les achats impulsifs

Pour un cadre, un employé supérieur dans une entreprise ou un salarié professionnel qui doit partir en congés de maladie, congé de paternité ou de maternité, il ne peut plus bénéficier des indemnités de déplacement journalières à cause de l’arrêt momentané de son activité professionnelle (excepté les congés de formation). Alors, il doit éviter les achats impulsifs. Même si vous avez prévu un montant dans le budget pour les dépenses journalières libres, évaluez si l’achat que vous voulez faire est vraiment le résultat d’un désir ou d’un besoin. Par exemple, utiliserez-vous le produit pendant une longue période ou, au bout d’un mois, sera-t-il stocké dans une pièce de la maison comme d’autres articles achetés précédemment ?

Essayez d’être rationnel dans votre décision d’achat afin de pouvoir étirer votre salaire sans compromettre vos revenus par des dépenses superflues. Évitez d’aller faire vos courses au supermarché, par exemple, si vous avez faim. Ou bien aller au centre commercial comme une façon de déshonorer. On finit par dépenser plus dans ces occasions parce que notre inconscient tend à compenser les sensations.

Sachez sur quelle source de revenus vous pouvez compter

Premièrement, évitez de mélanger les revenus personnels des professionnels si vous avez vos propres entreprises. Si vous avez des entreprises et que vous êtes un employeur professionnel ou un micro-entrepreneur individuel, par exemple, vous devez savoir quelles sont les dépenses liées à la gestion de vos entreprises et celles qui sont de nature particulière. Pour une entreprise ou un employeur professionnel, la mise à part de l’argent est une solution importante.

Attention à la nourriture

En général, les dépenses alimentaires représentent une part importante du budget personnel. D’autant plus si l’on prend en compte non seulement le supermarché et les restaurants, mais aussi le café après le déjeuner, les en-cas à la boulangerie, les goûters l’après-midi. Alors gardez un œil sur ce genre de dépenses. Suivez les conseils avisés pour économiser de la nourriture.

La vie sociale est importante

Bien sûr, il est important de sortir avec ses amis et sa famille, mais il est possible de découvrir une nouvelle forme de loisirs. Par exemple, au lieu de marcher dans le centre commercial, faire une promenade dans le parc ; ou échanger le cinéma contre une séance de pop-corn avec des amis à la maison. Il ne s’agit pas d’arrêter de faire des choses pour la mise à part de l’argent, mais de trouver une nouvelle façon moins coûteuse de s’amuser.

Économiser l’eau et la lumière

Économiser sur les factures de base (sur les dépenses essentielles comme l’eau et l’électricité) est un autre moyen de rentabiliser votre rémunération ou votre salaire à la fin du mois.

Quelques attitudes qui pourraient aider :

Sans compter qu’en agissant ainsi, vous améliorez non seulement votre santé financière, mais vous contribuez aussi à un meilleur environnement ! Grâce à ces conseils, vous pourrez non seulement verser votre rémunération ou votre salaire à la fin du moi, mais aussi épargner et faire la mise à part pour réaliser vos rêves.