Impôts 2017 : barème, tranche et calcul

tranche et calcul

En France, quelques modifications ont été apportées en matière de fiscalité. Ainsi, il est essentiel d’en prendre connaissance pour éviter tout malentendu. En tout cas, on peut dire qu’en général, on peut constater une baisse des impôts en 2017. Mais quels sont les domaines touchés et qui peut en bénéficier ?

Quels sont le barème utilisé et les tranches d’imposition en 2017 ?

Cette année, la loi prévoit une diminution du barème 2017 pour tous les revenus inférieurs à 1 700 euros (entre 18 500 et 20 500 euros par an pour les célibataires), ou pour les couples gagnant au maximum 3 400 euros par mois (37 000 à 41 000 euros par an). En ce qui concerne les tranches d’imposition, les changements sont les suivants :

  • Jusqu’à 9 710 : 0%
  • de 9 711 à 26 818 : 14%
  • de 26 819 à 71 898 : 30%
  • de 71 899 à 152 260 : 41%
  • plus de 152 260 : 45%

Ainsi, notez bien ces quelques changements, que l’État a révisés pour cette année 2017 pour faciliter le calcul.

Pour la baisse d’impôt, qui sont les principaux concernés ?

Compte tenu de l’inflation, l’État a apporté une baisse forfaitaire de l’impôt pour ceux qui ont un revenu modeste, c’est-à-dire une baisse de l’impôt sur le revenu ou IR. Néanmoins, une hausse est prévue pour l’année prochaine.

Toutefois, il n’y a pas que les particuliers qui vont jouir de cette baisse. En effet, pour les entreprises ayant un bénéfice taxable inférieur à 75 000 euros, le barème 2017 pour l’impôt sur les sociétés sera de 28%, au lieu de 33,33%.

En outre, l’imputation sur le revenu global (RG) des travaux de grosses réparations que le nu-propriétaire était contraint de payer a été supprimée pour cette année. De même, pour les revenus jusqu’à 1 700 euros, en matière de décote, l’impôt sera de 20%.

Et enfin, l’investissement dans le locatif est fortement encouragé. C’est pourquoi le régime Pinel et Censi-Bouvard va se poursuivre jusqu’en décembre 2017 pour toute acquisition de local neuf.

Quel est le plafond de quotient familial ?

Après une baisse successive du quotient familial, la Loi de finances a tranché pour le plafond du barème 2017 ci-dessous:

  • 1 512 € par demi-part
  • 903 € pour la demi-part de ceux qui élèvent seuls un enfant à charge
  • 3 566 € pour le premier enfant à charge des assujettis isolés

En bref, 2017 va être une très bonne année pour les contribuables en matière de fiscalité !