Comment remplir votre déclaration de revenus ?

Comment remplir votre déclaration de revenus

Toute personne résidant en France doit faire une déclaration de revenus annuelle afin d’apprécier son impôt sur le revenu. Les employés ainsi que les retraités et les indépendants doivent soumettre une déclaration de revenus.

Les déclarations d’impôt sur le revenu sont faites par ménage (foyer fiscal) de sorte que les revenus de tout couple marié ou de ceux qui ont un PACS (partenariat civil), plus les revenus de toute personne à charge, sont déclarés sur une seule déclaration.

Délais de déclaration fiscale

L’année fiscale française est une année civile (1er janvier – 31 décembre) et en mai / juin vous déclarez les revenus de l’année précédente. Les délais de production des déclarations de revenus en ligne varient.

S’il s’agit de votre première déclaration fiscale en France, vous devrez remplir un formulaire papier.

Le fisc français rend obligatoire la soumission en ligne des déclarations de revenus françaises. Les contribuables sont obligés de déposer leur déclaration en ligne – les seules exceptions seront celles qui n’ont pas accès à Internet et ceux qui déposent leur première déclaration de revenus.

Les formulaires pour déclarer vos revenus

Il est de la responsabilité du contribuable d’obtenir les formulaires nécessaires auprès de son bureau local des impôts ou du site Web du gouvernement. Vous devrez remplir divers formulaires et ceux-ci dépendent de vos sources de revenus. Voici quelques-unes des formes les plus courantes :

  • Formulaire no. 2042 – c’est le principal formulaire fiscal que tout le monde doit remplir
  • Formulaires no. 2042-C-PRO et 2042-C – ceux-ci traitent des revenus d’un travail indépendant et des crédits / réductions d’impôt
  • Formulaire no. 2047 – il s’agit des revenus de source étrangère
  • Formulaire no. 2074 – Plus -values ​​de cession de placements
  • Formulaire no. 2044 – revenus de la location vide déclaré sous le régime des revenus fonciers

Si vos revenus proviennent d’un travail indépendant et que vous êtes imposé sous l’un des régimes réels, vous aurez d’autres délais à respecter et êtes normalement tenus de soumettre des déclarations de revenus « professionnels » début mai :

  • Formulaire no. 2031 et ses annexes pour les activités selon les règles BIC
  • Formulaire no. 2035 et ses annexes pour les activités selon les règles BNC

Le revenu imposable tel que déterminé sur ces formulaires commerciaux est ensuite déclaré sur le formulaire annexe no. 2042-C-PRO. Si vous êtes un auto-entrepreneur (connu sous le nom de micro-entrepreneur à partir de 2016) ou imposé selon les règles Micro-BIC ou Micro-BNC, vous n’avez pas à remplir ces formulaires commerciaux supplémentaires, mais le revenu brut est déclaré directement sur le Formulaire 2042-C-PRO.

Chaque source de revenu suivra ses propres règles de calcul pour atteindre la valeur nette imposable, qui sera ensuite combinée pour atteindre votre revenu net imposable global. Ce total sera divisé par le nombre de parts familiales applicables à votre situation – par exemple, un couple marié sans personne à charge bénéficiera en général de deux parts familiales.

Celui-ci est ensuite multiplié par le nombre de parts familiales pour atteindre la dette fiscale brute. Ce passif peut ensuite être réduit par diverses déductions et crédits (par exemple, les crédits d’impôt disponibles pour certains travaux de construction) pour atteindre votre obligation fiscale réelle pour l’année.

Les avis d’imposition sont normalement envoyés à la fin de l’été ou au début de l’automne détaillant l’impôt que vous devez pour l’année précédente. Une fois que vous êtes dans le système depuis plus d’un an (et en supposant que votre impôt sur le revenu dépasse un certain seuil), vous paierez votre impôt en trois versements : les 15 février et 15 mai, le solde étant dû à l’automne. Les versements de février et de mai sont calculés comme un tiers de l’impôt à payer de l’année précédente. Vous pouvez également choisir de payer en 10 versements mensuels, de janvier à octobre. Les retards de paiement entraîneront des pénalités et des frais d’intérêt.