Comment se préparer à une dépense imprévue?

Bien que toutes les dépenses imprévues ne soient pas négatives, ce sont généralement les plus importantes qui affecteront le plus l’avenir financier. Cela signifie qu’un changement de gestion de portefeuille s’impose.

Un peu de planification et d’économie dès maintenant rendra ces situations d’urgence et ces événements inattendus beaucoup plus faciles à gérer lorsqu’ils se produiront.

Conseils pour se préparer à une dépense imprévue

La meilleure façon de se préparer à une pareille situation est d’anticiper l’imprévu. Une action qui consiste à disposer d’une réserve financière permettant de faire face à toute dépense imprévue. Il s’agit en effet d’avoir de l’argent liquide à portée de main.

Il est bon de savoir qu’il existe une réserve financière lorsque les choses tournent mal. 

Il ne faut pas oublier qu’après avoir fait face à une dépense imprévue, il serait mieux de réévaluer son plan actuel et y apporter des modifications.

La première étape pour se préparer à l’imprévu est ainsi de  toujours veiller sur sa réserve financière. Le flux de trésorerie doit être net, l’idéal étant de disposer de 6 mois de frais de subsistance.

Pour un célibataire, il peut être une source de sécurité d’un an, lequel assure la sécurité des tutelles comme les parents. Disposer de l’argent en banque ne peut signifier que possibilité de règlement de soucis lorsqu’on se trouve dans le besoin. Il permet de prévoir une perte d’emploi ou une maladie entre autres postes qui pourraient affecter ses revenus.

Il est également important de disposer d’une assurance vie adéquate pour sa famille ou sa conjointe pour un homme marié et surtout s’il a des enfants. L’assurance vie devrait fournir suffisamment d’argent à sa famille pour rembourser toute dette.

Il est essentiel d’avoir une assurance vie, même si ce n’est que pour avoir suffisamment de quoi couvrir le coût des études de ses enfants pour ceux qui en ont. En outre, il faut s’assurer de la disposition d’un plan de santé adéquat.

Les dépenses imprévues peuvent être dues à de nombreuses raisons. Toute une liste pratiquement infinie y est inclue dont les factures de réparation automobile, les frais médicaux, les cadeaux et les occasions spéciales s’ils ne sont pas des dépenses fixes. Il y a aussi les frais sportifs et ceux d’inscription à des activités.

Plan budgétaire pour les dépenses imprévues

Les dépenses soudaines, inattendues ou saisonnières sont à prévoir si l’objectif est d’éviter qu’elle impacte sur le budget et risque d’entraver les finances. Mieux vaut établir un budget et créer un plan de gestion des coûts imprévus.

L’identification des dépenses imprévues est un bon début en commençant avec une liste des dépenses saisonnières courantes. L’assurance automobile et celle habitation y figurent. Bien-sûr les cadeaux d’anniversaire, les réparations de voiture ou tout achat imprévu sont également dans cette liste.

Analysez le calendrier de l’année précédente

Avec les relevés bancaires et de cartes de crédit, pour voir quelles dépenses irrégulières vous avez payées avec un crédit. Si vous avez des enfants, tenez compte de ce que vous avez dépensé pour vos activités, les frais de scolarité, le pédiatre, le dentiste, etc.

Une réflexion sur l’objectif de l’épargne est absolument nécessaire. Car une dépense impulsive est vite arrivée lorsque le solde compte épargne augmente. Avant d’effectuer un achat non planifié, il est pourtant intéressant de réfléchir à ses objectifs financiers et se demander si l’achat rapprochera éloignera de soi de ses objectifs.

L’épargne n’est pas de l’argent que l’on ne peut jamais dépenser, il s’agit simplement d’une somme à débourser plus tard.

Une réflexion à la manière possible de réduire rapidement ses dépenses est à faire.

Une réduction de ses coûts est inévitable si une perte de son emploi avec dépenses imprévues se présente. Encore qu’en pleine crise, il peut être difficile de penser clairement à la constitution d’une réserve financière.

II faut conséquemment considérer une solution de contingence de manière à réaliser un exercice qui consiste à trouver les moyens d’épargner dès maintenant. L’idée est de pouvoir utiliser ces économies supplémentaires en vue de constituer son fonds d’urgence. L’élaboration de ces plans d’urgence peut aider à mieux se préparer à l’imprévu.

Quant à la partage du coût avec un futur budget, certains comptes peuvent être payés par mensualités. Toutefois, il existe aussi des paiements annuels et occasionnels qu’il est facile d’ignorer.

Il est également conseillé de garder à l’esprit les paiements non récurrents tels que les factures médicales (dentiste, ophtalmologue), les réparations et l’entretien de la voiture, les cadeaux de fin d’année et de vacances entre autres.

Comme ces dépenses n’ont généralement pas lieu tous les mois, les planifier bien à l’avance serait plus ingénieux. L’astuce consiste à épargner autant que possible pour éviter les créances douteuses et planifier son avenir financier.